Blog

Comment prévenir et contrer les ransomwares

imagesLes ransomwares constituent aujourd’hui la cybermenace la plus répandue dans le monde.
Depuis 2013, l’épidémie s’étend et s’accélère avec l’apparition du ransomware Cryptowall, puis de CryptoLocker. Cette menace bénéficie désormais de techniques de développement plus accessibles, de la meilleure fiabilité du chiffrement et de la montée en puissance du paiement anonyme en ligne.

Aucun système, seul, ne vous protégera complètement. Il vous faut agir sur toutes les dimensions du problème : la donnée et son stockage, l’utilisateur, ses comportements et ses outils, la chaîne de frappe de l’attaque et ses variantes.

Nous sommes là pour vous accompagner dans la sécurisation de votre système d’information avec notre offre complète de services et de partenaires tels que Trend Micro, Veritas Technology, Microsoft Office 365 et Sonicwall.

Los Angeles : paralysé par des hackers, un hôpital verse une rançon

Le Hollywood Presbyterian Medical Center, un hôpital de Los Angeles (Etats-Unis), a été dans l’obligation de verser une rançon de 17 000 dollars, en bitcoins, monnaie virtuelle, à des hackers afin de pouvoir reprendre le contrôle de son système informatique.

Un piratage jugé très inquiétant selon le FBI en charge de l’enquête en cours avec le soutien de la police de Los Angeles et qu’une équipe de la police scientifique spécialisée dans les cyberattaques.

Durant dix jours, le Hollywood Presbyterian Medical Center a été totalement paralysé par une attaque informatique de grande ampleur. Le personnel n’avait plus accès à internet et surtout aux dossiers médicaux des patients, fiches d’admissions et autres documents administratifs. Des hackers avaient réussi à neutraliser le 5 février les systèmes informatiques de l’établissement. Ils se sont introduits dans les serveurs pour y instiller un virus.

Source : leparisien.fr

Internet Explorer 8, 9, et 10… et Windows 8 : Microsoft met un terme au support

Ce mardi 12 janvier, comme tous les deuxièmes mardis du mois, Microsoft a diffusé son Patch Tuesday qui vient corriger les failles découvertes dans ses produits. L’éditeur a patché pour la dernière fois des vulnérabilités dans les versions 8, 9 et 10 d’Internet Explorer. Car il abandonne le support de ces versions, pour se concentrer sur la seule version 11 d’IE, la dernière, et son nouveau navigateur Edge.

Lors de ce Patch Tuesday, en plus de ces ultimes correctifs, Microsoft propose aux utilisateurs de versions abandonnées d’IE une notification les conseillant de mettre à jour leur navigateur. D’après StatCounter, les versions 8, 9 et 10 d’IE totalisent encore plus de 5% du marché des navigateurs dans le monde.

Source  : JDN